Rechercher

Perdre 8 kilos en deux mois




Léa est venue me voir dans un fort état de stress. Elle avait déménagé deux ans plus tôt, ses enfants devenus grands adolescents lui avaient causé pas mal de tracas. Et bien qu’elle forme un couple uni avec son mari, celui-ci travaillait jour et nuit pour un établissement bancaire et ne lui offrait guère de soutien.

Pendant ces deux années, Léa était arrivée à la ménopause et avait pris 8 kilos. Elle se sentait mal dans son corps, craignait le regard de son mari et de ses proches et ne faisait quasiment plus de sport. Certes, elle ne subissait aucune pathologie grave, à part un début d’arthrite aux mains. Mais elle se savait sur une pente glissante et craignait que si elle ne commençait pas à perdre du poids, son état ne dégénère.

Le début de la cure de naturopathie a consisté en une réforme simple mais efficace de son alimentation. Bien qu’elle ne soit pas allergique au gluten, il s’est avéré que Léa était intolérante. De plus, elle réagissait mal au sucre et au café dont elle avait abusés pendant des décennies. Sa première mission fut d’éliminer de la maison toute trace de gluten (farine, pain, pates), le sucre et le café. Pour le reste elle avait comme consigne de manger équilibré, mais de manger ce qui lui plaisait.

Deux mois plus tard, Léa avait perdu les 8 kilos accumulés et s’était remise à faire du sport. Je la vis quelques temps plus tard arriver dans mon cabinet un homme élégant en costume d’affaires. Il se présenta comme le mari de Léa et je voulus comprendre ce qui l’amenait. Je n’ai vraiment rien, me dit-il, sauf une petite douleur là (et il désigna son épaule). Mais je voulais faire connaissance de la femme qui avait éliminé le pain, le café et le sucre de ma maison. Et qui avait obtenu de ma femme qu’elle fasse le tour du lac à vélo.

J'ai traité le mari de Léa pour son petit bobo à l’épaule.



1 vue0 commentaire